• Protection et mise en valeur des milieux naturels
    Protection et mise en valeur des milieux naturels
  • Gestion écologique et revitalisation de milieux naturels
    Gestion écologique et revitalisation de milieux naturels
  • Implication citoyenne et sensibilisation à l’environnement
    Implication citoyenne et sensibilisation à l’environnement

§  Les Rapides de Lachine

En 1535, Jacques Cartier n'arrivait pas à traverser ces rapides qu'il décrivit comme suit: « [...] il y a ung sault d'eaue, le plus impetueulx qu'il soit possible de veoir lequel ne nous fut possible de passer » C'est Samuel de Champlain qui, suite à la noyade de son jeune explorateur Louys en 1611, nomma les rapides: Saults Saint-Louis. En ancien français, le terme saults signifie rapides. À cette époque, les voyageurs étaient forcés de faire du portage sur plusieurs kilomètres afin d'éviter les rapides ma foi dangeureux. Par la suite, la construction du canal Lachine a permit de simplifier le voyagement vers Montréal.

Dessin de Samuel de Champlain en mai 1611, Le Grand Sault Saint-Louis

Il est à noter que les Rapides de Lachine ne se retrouvent plus à Lachine. Au 19e siècle, LaSalle faisait encore partie de Lachine, c'est pourquoi les militaires et les marchands anglais ont nommés ces rapides, Rapides de Lachine.

§  L’archipel des sept sœurs

Les Rapides de Lachine comprennent l'île aux Hérons, l'île aux Chèvres ainsi que les sept soeurs qui sont sept îlots dispersés à l'intérieur du 3 km formant les rapides.

§  Le potentiel hydroélectrique

La compagnie d'hydroélectricité Lachine Rapids Hydraulic and Land Co. profita de la force du courant des rapides en construisant, en 1897, un barrage hydraulique au niveau de la 8e avenue à Lasalle. L'électricité produite par ce barrage était acheminée vers les résidents de Saint-Henri, de Sainte-Cunégonde et de Westmount. Après la fusion, en 1931, de la Lachine Rapids Hydraulic and Land Co avec la Montreal Light Heat and Power, le barrage cesse son activité et il est démoli vers la fin des années 1940. 

barrage

§  La création du Parc des Rapides

Jadis, avant la construction du barrage au niveau de la 8e avenue, c'était la Rocky Beach qui attirait les touristes, les citoyens, les amateurs d'oiseaux et les randonneurs. C'est après la destruction du barrage qu'Hydro-Québec prend possession de ce que l'on nomme aujourd'hui Le Parc des Rapides.

ph vue aerienne2 lgl